Fanclub pokémon Index du Forum




 Actualités : 
Pokéumans France : Chapitre 29 terminé et posté ! ici ou ici
Petit problème. Un hackeur a tout supprimé sur DeviantART. Le premier lien ne fonctionne donc plus et je vais devoir retravailler l'ensemble de la fanfic à cause de cela. Toutes mes excuses à ceux qui attendaient le final avec impatience.

15 chapitres sont actuellement à jour sur les 29 existants.

Voici le lien de la page officielle des Pokéumains

Page DeviantART officielle des Pokéumains

 

 
Du rêve à la réalité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fanclub pokémon Index du Forum -> Pokémon -> Histoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paul le Lucario
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 954
Localisation: Haute-Normandie, France
Emploi: Pokémon sauvage
Loisirs: Lire votre Aura
Pokémon Préféré: Tous les autres Lucario
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien
Point(s): 85
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 19:45 (2014)    Sujet du message: Du rêve à la réalité Répondre en citant



Cette histoire contient de nombreux passages que l'auteur a réellement vécus. 

 
Cependant, il est évident que ceci reste une fiction et que tout n'est pas réel. 

 
Pour vous donner une idée... 

 
Avant le passage "Mais c'est maintenant que commence la véritable histoire !" tout est réel ! Mais après cette phrase, plus rien ne l'est ! (sauf quelques exceptions) 

 
Sur ce, bonne lecture.
 

 
____________________________ 

Du rêve à la réalité 





Mon nom est Paul. Je suis quelqu'un d'assez spécial. Pour être honnête, il s'est passé quelque chose dans ma jeunesse qui a entièrement changé ma vie. Cela s'est produit dans les alentours de mes 20 ans. Je me souviens qu'à l'époque, j'avais les cheveux châtains et courts, j'étais assez petit jusqu'au lycée où j'ai atteint une taille correcte. Arrivé au lycée, j'avais une moustache que je rasai toutes les deux semaines et j'avais les yeux marron.


Mais comme je vous l'ai dit tout à l'heure, il s'est passé quelque chose qui a complètement changé ma vie.


Mais pour que vous puissiez comprendre mon histoire, je dois tout vous raconter depuis le début.




Je me souviens qu'à l'époque j'étais très timide. Je ne parlais presque jamais, mes seuls sujets de conversations étant les jeux vidéos. J'en étais énormément accro à l'époque, à un tel point que je ne faisais que ça de mes journées, ne sortant de chez moi que pour aller au collège et plus tard au lycée. Pour couronner le tout, j'étais un grand feignant comme on en fait pas. Le travail, ce n'était pas du tout mon truc. De plus, je ne faisais pas du tout attention à la mode, dans n'importe-quel domaine. Je préférais les vieilles choses.


Je pense connaître la raison de ma timidité et de mon addiction aux jeux vidéos. En réalité, je n'ai pas toujours été timide, j'étais même très ouvert en primaire. Tout cela a changé dès mon arrivée en 6ème. Tout mes anciens amis m'ont abandonné pour en trouver d'autres, et ils en trouvaient facilement, on ne pouvais malheureusement pas en dire autant de moi. Chaque fois que j'allais vers les autres, ils me repoussaient méchamment « J'te connais pas toi ! Dégage minus ! ». Je me suis donc renfermé sur moi-même et suis devenu extrêmement timide.
En revanche, les jeux vidéos c'était une toute autre histoire. En faite, j'y jouais déjà beaucoup en primaire mais je ne suis devenu réellement accro qu'après mon entrée au collège. Le plus étrange, c'est que j'étais totalement différent lorsque j'étais derrière un écran. Une fois sur un ordinateur, je ne m'arrêtais plus d'écrire à mes amis alors que je ne disais presque rien en face de la personne.


Cette addiction aux jeux vidéos étais vraiment très forte, je me souviens qu'à l'époque je jouais à Age of Mythology, Freelancer, et bien d'autres jeux. J'aimais particulièrement les Pokémons, mais n'ayant pas de DS à cette époque, je ne pouvais malheureusement pas y jouer autant que je le désirai.


Puis un beau jour, mes parents m'ont fait un cadeau : une Nintendo DS. Ce jour là, j'étais heureux, j'allai enfin pouvoir jouer à plein de jeux que je n'avais encore jamais essayé. Le mieux, c'est que mon père avais également une R4, une carte spéciale pouvant contenir plusieurs jeux. Les premiers jeux que j'ai essayé sur cette R4 furent Pokémon Perle et Pokémon Diamant. Quelques mois plus tard, la version Platine fit son apparition et mon père la téléchargea sur ma R4. A l'époque, je perdais assez souvent mes combats, même les plus basiques. Je me souviens que je galérais à chaque arène, mais principalement contre Hélio au monde distorsion. Mais mon plus grand problème était que j'avais énormément de mal à capturer des pokémons. J'abandonnais toujours après le premier essai, excepté pour les pokémons légendaires, mais ils finissaient toujours par sortir ''Lutte'' ou par mettre mon équipe KO, ou alors je les mettais KO par accident.


Au bout d'un moment, j'ai fini par en avoir assez de mes nombreux échecs et j'ai fini par abandonner Pokémon... Mais cet abandon fut temporaire. Lorsque j'ai su qu'une autre version était sortie, j'ai été l'acheté. Il était devenu impossible de télécharger des jeux sur ma R4 à cause de la fermeture de megaupload. J'ai donc du acheter la version Argent-Soulsilver en magasin. Ce jeu me paraissais beaucoup plus facile que les version que je connaissais, je découvrais deux nouvelles régions de pokémon et je rencontrais également des pokémons que je n'avais jamais vu. J'étais vraiment heureux de retrouver Pokémon. De plus, j'avais même réussi à capturer Lugia, mon premier pokémon légendaire. J'avais même réussi a battre le Maître Peter du premier coup, ce qui me procura une immense joie. En revanche, je continuai de galérer avec les autres légendaires. Ce fut le cas de Ho-oh qui se suicida avec ''Lutte''.
Lorsque j'ai recommencé Pokémon Platine, je galérais toujours autant, je ne perdais plus contre les champions mais j'avais toujours énormément de mal avec les légendaires et le Conseil 4. En revanche, après une bonne centaine d'essais, je découvrit enfin qui était le maître de la région Sinnoh : Cynthia. Je ne savais pas encore que c'était elle qui était Maître, et elle fut beaucoup plus difficile a battre que Peter. Je ne parviens pas a me souvenir de combien d'essai j'ai dû faire avant d'arriver à la battre. Je capturais ne nombreux pokémons désormais mais c'était grâce aux Rapide Ball. Presque la totalité de mes pokémons étaient attrapés à la Rapide Ball dès le début du combat.


Les années passèrent et je fit un jour la découverte des versions Noir et Blanc, là aussi j'étais toujours très nul en combat, mais mes seuls problème furent le Conseil 4, N, et Ghetis. Je ne perdais que contre eux. Bon j'avoue, j'ai perdu une bonne dizaine de fois contre le Miradar d'Aloé. En revanche, pour la capture des pokémons, je n'ai plus eu de soucis à partir de ces versions. Je les capturai assez facilement. Quand aux pokémons légendaires, les fuyards comme Fulguris me posaient toujours problème. Je n'avais cependant aucun soucis avec les autres pokémons légendaires. Le fait de capturer le légendaire Zekrom dès la première Ball m'avais énormément surpris. Les autres légendaires furent plus difficiles mais, à mon grand étonnement, je parvenais à les capturer. Plus le temps passait, plus j'aimais les pokémons. Je commençais à en devenir accro.


Mais un jour, ma DS fut volée avec la version Soulsilver qui se trouvais dedans. Mon petit frère avais une DS lui aussi mais n'aimais pas du tout la prêter, même à moi. Je ne pouvais donc plus jouer aussi souvent que je le voulais à Pokémon.
Lorsque les versions Noir 2 et Blanc 2 sont sorties, il est évident que je n'ai pas pu y jouer tout de suite. Il en a fallu du temps pour que je puisse jouer à la version blanche 2. A partir de cette version, je n'ai plus perdu aucun combat, excepté dans le métro de combat et au PWT. Je commençais vraiment à m'y faire avec les pokémons, je parvenais même à capturer de nombreux pokémons légendaires sans utiliser la Master Ball, ce qui était une grande première, même dans les version précédentes.


Le temps passait et un jour, je me suis dit que je me devais de regarder la série télé de Pokémon. J'ai donc cherché des épisodes sur internet, et j'ai fini par tomber sur un site les ayant tous publié ! TOUS sans exception ! J'étais heureux de voir les pokémons dans l'animé. C'était totalement différent comparé aux jeux vidéos. Les pokémons semblaient tellement vrais. Je fut passionné par l'animé à un tel point que j'ai décidé de regarder tout les épisodes et tout les films.
Il y avais 16 saisons et 15 films à l'époque. Il y avait un film a la fin de chaque saison. J'ai donc regardé l'un des 15 films à la fin de chaque saison.


Cependant, quelque chose à changé en moi lorsque j'ai regardé le 8ème film ''Lucario et le mystère de Mew''. C'était assez étrange comme sensation. Le pokémon de ce film m'attirai plus que tout les autres. J'en ai même pleuré en voyant ce pokémon mourir à la fin du film. Ce pokémon, Lucario, je l'avais déjà vu dans la version Platine mais le fait de le voir dans l'animé m'a tapé dans l’œil. Je le trouvais vraiment magnifique comme pokémon.
C'était une sorte de loup-humanoïde inspiré du Dieu égyptien Anubis. Sa fourrure est bleu nuit marbré noir et jaune au niveau de la taille. Ses pattes ont trois doigts et il possède des pointes sur le dos des mains, une troisième étant visible sur la partie supérieure de son torse. Il possède également quatre ''détecteurs'' derrière ses oreilles ainsi qu'une queue. La forme de sa tête rappelle le Dieu égyptien Anubis et le noir présent sur sa tête fait penser à un masque. Ce pokémon est vraiment exceptionnel car il est le seul être vivant capable de voir l'Aura. L'Aura est une source d'énergie circulant en chaque être vivant, il est cependant impossible de la voir ou la ressentir. Seul Lucario en est capable et se sert de ses quatre détecteurs afin de la ressentir, ce qui lui permet de reconnaître n'importe-qui, même déguisé ou caché derrière un mur.
De plus, il est même capable de l'utiliser pour envoyer des sphères explosives, appelées ''Aurasphères''. Il lui suffit pour cela de concentrer son Aura entre ses pattes pour faire apparaître une Aurasphère très puissante.


Oui, c'est ce merveilleux pokémon qui m'attira à partir de ce jour. Je n'en avais pas encore conscience, mais je venais d'en tomber amoureux.


Plus les jours passaient, plus j'en étais amoureux, je ne m'en étais cependant toujours pas rendu compte. Je savais qu'il y avais quelque chose d'anormal chez moi mais je ne pensais pas un seul instant que cela irai aussi loin. Lorsque j'ai enfin vu un autre Lucario dans la saison 11, j'étais surexcité, et c'est à ce moment là que j'ai commencé à me douter de quelque chose. Je n'avais encore jamais été aussi excité rien qu'en voyant un pokémon, ce qui m'a beaucoup intrigué.


Pendant les jours qui ont suivi, je me posais un tas de question. Étais-je réellement amoureux d'un pokémon ? Suis-je réellement un... poképhile ? Cela me tourmentais beaucoup. J'ai continué de regarder l'animé en espérant que cela me donnerai une réponse, et j'avais vu juste. Dans les premiers épisodes de la saison 12, un autre Lucario a fait son apparition, et j'étais une fois de plus surexcité. Lorsque je le vois souffrir, j'ai l'impression de souffrir avec lui. Cette fois cela ne faisait plus aucun doute : j'étais bel et bien amoureux de Lucario !


Le fait de tomber amoureux d'un pokémon paraît impossible étant donné qu'ils n'existent pas, et pourtant, c'est bel et bien arrivé. J'étais quelque-peu déboussolé. Comment mes amis et ma famille auraient réagit si je le leur disaient ? J'ai préféré ne rien dire à personne et attendre de voir comment les choses allaient progresser, je voulais d'abord déterminer si cet amour était éphémère ou si c'était pour de bon. J'ai donc conservé le secret en attendant de le déterminer.


Un jour, je me suis dit que ça serai sympa d'avoir une ligue entre amis. J'ai donc créer mon propre forum sur internet pour ensuite y créer ma propre ligue. Il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour finir mon forum, j'ai fait les premières pubs pour mon forum quelques jours plus tard. Au début nous étions peu nombreux mais nous nous entendions à merveille. Évidemment, je ne leur avais pas parlé de Lucario, après tout je voulais conserver le secret. J'ai mis un autre pokémon en avatar sur mon forum afin de mieux pouvoir garder le secret. Après tout, je ne suis pas encore certain que cet amour soit là pour de bon.


Au bout d'un moment, la ligue fut assez nombreuse pour pouvoir organiser des tournois et déterminer un Maître. J'aurai bien aimé être le premier Maître de ma ligue mais ce fut quelqu'un d'autre. Ce n'étais pas si grave, ce qui m'importait le plus à ce moment là était de faire en sorte que ma ligue progresse bien et d'attirer un maximum de Français.
Les jours passaient et ma ligue devenait de plus en plus nombreuse. J'étais très fier que l'une de mes créations ai enfin connu du succès. J'avais déjà créer plusieurs communautés sur d'autres jeux mais aucune n'a aussi bien marché que ma ligue pokémon.


Quelques mois plus tard, lors de la Saint Valentin, je ne pouvais m'empêcher de penser à Lucario. Cet amour était impossible et pourtant, il était toujours la. Je le trouvais même de plus en plus beau et séduisant chaque jour. A un tel point qu'à un moment, j'ai bien faillit tout dévoiler. Pour rattraper le coup, j'ai fait semblant d'aimer une fille de la ligue en lui faisant une fausse demande en mariage sur internet. C'était la Saint Valentin, tout était permis. Toute la ligue l'a pris à la rigolade et mon secret ne fut pas dévoilé. Du moins pour l'instant.


Néanmoins, je continuai à penser à Lucario sans arrêt. Je l'aimais tellement que j'ai fini par prendre la décision de ne jamais cesser de l'aimer. Je me suis juré en ce jour de la Saint Valentin que je l'aimerai toute ma vie, peu importe ce que pourrai en penser les autres.


Depuis ce jour, j'ai commencé à avoir du mal à garder le secret. Lorsque j'ai finalement obtenu une 2DS, j'ai enfin pu jouer a la version X, qui m'a vraiment bluffé avec ces beaux graphismes. Lucario ressemblais enfin à quelque chose. De plus, il a obtenu une Méga-Évolution magnifique. Mais Lucario n'a pas besoin de Méga-Évolution pour être beau. Il y a même une ''Pokérécré'' permettant de s'occuper de nos pokémons, jouer avec eux, les nourrir. Ce que je fit avec lui tout les jours.


J'aimais tellement Lucario que je me suis mis à parler avec lui à la Pokérécré chaque soir, même s'il ne m'entendais pas. Mais ce n'était rien comparé à ce qui allais se produire. En regardant toute une série d'images de femelles Lucario sur internet, je me suis mis a faire des choses avec mes parties intimes. Je ne l'ai pas voulu mais cette sensation ne m'a pas déplu, au contraire c'était très agréable. Je me suis senti comme un homme libre. J'avais hâte de recommencer.


Malheureusement, cela m'avais tellement plu que ça a été remarqué sur ma ligue. Je ne pouvais m'empêcher de faire apparaître des images de Lucario dans la salle de discussion. Un des membres de ma ligue a fini par le deviner que j'en étais amoureux et me l'a dit en privé. Mon secret fut découvert. Je n'avais plus aucune raison de garder ça pour moi. J'ai donc tout révélé à ma ligue. Évidemment, ce qui s'était passé avec les images de femelles Lucario les a quelque-peu dégoûtés, il fallait s'attendre à cette réaction. Cependant, j'ai été très déçu par leurs propos. Je pensai qu'ils me soutiendraient, mais au lieu de ça, il se contentèrent de se moquer de mon immaturité. Et c'était loin d'être fini.


Plus les jours passaient, moins les membres de la ligue me respectaient. De moins en moins de membres respectaient le règlement, ce qui donnait de plus en plus de conflits. Et à chaque conflit, ils ressortaient mon immaturité avec Lucario. De plus en plus d'insultes envers Lucario sortaient, et à chaque fois je m'énervais beaucoup. Je ne pouvais plus me contrôler lorsqu'il s'agissait de Lucario.


Ils me disaient même que si je n'arrêtais pas ces gamineries tout de suite, j'allais rater ma vie. Mais ce n'est pas cela qui me fera changer d'avis. J'ai juré que je l'aimerai toute ma vie et je tiendrai parole. J'ai continué sans hésitation à montrer mon amour pour Lucario. En lui faisant un poème et en le dessinant par exemple.


Mais les membres de ma ligue n'étaient pas les seuls à être au courant. Tout mes amis du Lycée le savaient ainsi que toute ma classe, et même certains professeurs. Ils furent aussi choqués que ma ligue mais ils étaient beaucoup plus compréhensifs que ma ligue. Ils avaient décidé que c'était mon choix et le respectaient tous. Ils sortaient parfois des blagues sur Lucario mais pas aussi méchantes que celles de ma ligue. Et comme je le leur ai demandé, ils n'ont rien répété à tout le lycée. Seuls ceux à qui je l'ai dit le savent. Ma classe et un groupe d'amis. TOUS respectaient mon choix, même si cela sortait de l'ordinaire. Tous mes amis furent au courant pour cet amour, à l'exception de ma famille. Je refusai de le leur dire car je savais qu'ils seraient encore pire que ma ligue.


Plus le temps passait, plus les insultes s'enchaînaient dans ma ligue. Je ne prêtai aucune attention à cela et je continuai à regarder des images de Lucario. Même au Lycée je ne cessais de l'observer sur mon portable.
Au bout d'un moment, ma classe m'a tout de même dit qu'il fallait que j'essaye de me concentrer un peu quand je suis en cours si je veux avoir mon BAC à la fin de l'année. Je sais que ce diplôme est essentiel dans la vie, j'ai donc suivi leur conseil. Enfin... j'ai plutôt essayé. Rien n'y faisait, je m'efforçais de ne pas penser à Lucario pendant les cours mais je finissais toujours par en rêver de nouveau.


Le jour des examens se rapprochant à grands pas, le stress commençais à m'envahir, les examens blanc ayant été une vraie catastrophe. Je me suis mis à prier Lucario régulièrement.
Le jour J ayant fini par arriver, le stress était plus grand que jamais. Mais Lucario était avec moi, je le sentais dans mon cœur. Ça me rendais un peu plus serein. Puis, avant de démarrer, j'ai posé mes mains sur mon cœur et j'ai murmuré « l'Aura est avec moi » avant de me lancer.


Deux épreuves sur trois furent plutôt bien réussis. J'ai tout de suite su que c'était grâce à l'Aura que j'avais trouvé la force de continuer. Mon amour pour Lucario était tellement fort désormais que je me suis même mis à croire en l'Aura.


Quelques jours plus tard, arriva le jour de mes 20 ans. Il me restais deux bonnes semaines d'attente avant d'avoir les résultats du BAC, j’espérais l'avoir car dans le cas contraire, ma vie entière serai foutue. J'étais bombardé de « Bon anniversaire » comme tout les ans. Mais cette année, l'une des membres de ma ligue m'a même fait un cadeau. Une grande image remplie de Lucario avec écrit ''Bon anniversaire Paul''. Cela m'a énormément touché qu'elle fasse ça pour moi. Les autres membres de la ligue ont quand même souhaité un bon anniversaire mais ça se voyait qu'ils ne m'appréciaient pas, et comme d'habitude, en voyant le cadeau que l'on m'a fait, Lucario a une fois de plus été critiqué.




Mais c'est maintenant que commence la véritable histoire !




Le soir, après manger, j'ai été mettre ma 2DS à recharger sur le coin de mon bureau. Puis, quelques heures plus tard, en allant la débrancher pour câliner Lucario dans la Pokérécré comme je le fait tout les soirs, j'ai eu la plus grande surprise de ma vie.


Sur mon bureau, se trouvaient deux boîtes et une lettre. Je me suis aussitôt demandé qui avait bien pu mettre ces boîtes ici sans que personne dans la maison ne s'en rende compte. Personne ne viens jamais dans ma chambre. J'ai pris la lettre qui était posée sur l'une des boites et l'ai lue :




« Paul,


Tu te demande sûrement comment ces boîtes sont arrivées ici et ce qu'elles contiennent. Je vais te répondre. En faite, ces boîtes contiennent de quoi réaliser tes rêves les plus chers à ton cœur. Oui, je suis au courant que tu a deux rêves et qu'ils sont presque identiques. Et le contenu de ces deux boîtes te permettrons de les réaliser. Seulement, fait attention car tu ne peux réaliser qu'un seul de tes deux rêves. Une fois que tu aura ouvert l'une des deux boîtes, l'autre disparaîtra. Fait donc le bon choix. J'imagine que tu voudrais savoir qui je suis, eh bien permet moi de conserver l'anonymat. Tu n'a pas vraiment besoin de savoir qui je suis.


Alors ? Choisiras-tu de devenir un puissant Lucario ou bien d'avoir une belle femelle Lucario à tes côtés ? Quel que soit ton choix, c'est une nouvelle vie qui s'offre à toi Paul, j'espère que mon cadeau te plaira. Bon anniversaire. »




Je n'en croyais pas mes yeux. Depuis que je suis amoureux de Lucario, je ne cessais de rêver que j'en étais un, ou même d'en avoir un à mes côtés. Oui, depuis le jour où j'en suis tombé amoureux, j'en rêvais tout les jours. Et l'occasion de réaliser l'un d'eux se présentait devant moi.


Mais une chose m'intriguais énormément. Comment se fait-il qu'on me propose de me transformer en Lucario ou d'en avoir un à mes côtés ? C'est pourtant impossible dans la vie réelle. Mais ce n'était pas tout. Cela impliquai également que je devais tout avouer à ma famille, qui n'en savait toujours rien.


Il y avais de gros avantages à la réalisation de ces rêves mais il y avais également des mauvais côtés. Si je devenais un Lucario, je ne pourrai plus aller sur l'ordinateur. Pas avec ses pattes, surtout pour le clavier. Cependant, j'aurai bénéficié de tout les pouvoirs de Lucario. En revanche, si je choisissais d'avoir une belle femelle à mes côtés, je pourrai l'aimer toute ma vie mais je dit adieu à mon rêve de pouvoir contrôler l'Aura. Ces deux rêves étaient tout les deux importants pour moi.


Faire un choix n'a jamais été mon fort, et celui-ci était le plus important de toute ma vie. En attendant de me décider, j'ai rangé les boîtes là ou personne ne pourrai les trouver. « Qui sais, peut-être se passera-t-il quelque chose qui me fera décider ? » me dis-je dans ma tête.


La semaine suivante, un nouvel incident se produisit dans la ligue, encore plus grave que les précédents. A un tel point que la quasi-totalité de la ligue m'abandonna. J'ai aussitôt pensé à mon rêve de devenir Lucario. Je n'étais plus utile maintenant que toute la ligue m'avais abandonnée. Je pouvais donc quitter le monde des ordinateurs et devenir un Lucario. Cependant, étant donné que je n'avais toujours pas les résultats du BAC, j'ai préféré attendre plus longtemps car l'obtention de mon BAC implique de travailler sur un ordinateur, et je dois rester humain pour cela.
J'ai cependant tenté de sauver la ligue, après tout c'était mon œuvre, je ne pouvais pas partir comme ça sans tenter quelque chose.


Il m'a suffit de quelques jours pour redonner vie à la ligue, même si j'étais toujours indispensable pour la garder en vie. Cela me fit cependant hésiter à nouveau sur mon choix. Nous n'étions plus qu'à quelques jours des résultats du BAC, et j'espérais que cela m'aide à faire un choix rapidement.


Ce soir là, comme tout les soirs, je parlai à Lucario avec la Pokérécré sur ma 2DS, même s'il ne m'entendais jamais. A force de lui parler tout les soirs comme ça, cela m'a fait réfléchir. Que j'ai le BAC ou non, cela ne changera pas grand chose. Si j'obtenais le BAC, je ne pouvais pas devenir un Lucario à cause du travail. Et si je ne l'ai pas ma vie serai fichue et dans ce cas, être un Lucario tout seul ne changera rien.


Le fait de discuter avec un jeu vidéo tout les soirs m'a finalement permis de faire mon choix. Si je devenais un Lucario, je serai devenu puissant et j'aurai eu des pouvoir fabuleux, mais je ne serais jamais heureux sans quelqu'un en ma compagnie.


Cela fut très long mais j'ai enfin pu faire mon choix. J'ai finalement choisi de renoncer à la puissance et au pouvoir pour obtenir le bonheur d'une vie de couple. J'ai cependant préféré attendre les résultats du BAC avant d'ouvrir la boîte correspondante.


Les résultats du BAC ont fini par tomber, et je ne l'ai pas eu. Quand au rattrapage, je n'avais pas une assez haute moyenne pour pouvoir le faire. Je n'ai cessé de penser que j'ai eu de la chance que ce cadeau merveilleux me tombe du ciel. Après avoir regardé les résultats du BAC sur internet, j'ai aussitôt été chercher les deux boîtes avant que mes parents ne se mettent à me crier dessus.


Le fait de me voir descendre avec deux boîtes les a beaucoup intrigué, d'autant plus que ce n'est pas eux qui ont mis ces boîtes sur mon bureau. Ils m'ont demandé ce que c'était que ces boîtes. Je leur ai répondu de lire la lettre pendant que j'allais chercher mon frère dans sa chambre. En redescendant avec mon frère, mes parents me demandèrent des explications. Je leur ai donc tout raconté concernant mon amour pour Lucario.


Au début, ils ne me prenaient pas au sérieux avec cette histoire de boîtes. Pour eux c'était tout simplement une mauvaise blague. Sur ces boîtes, il y avait inscrit ''Devenir un Lucario'' et ''Avoir une femelle Lucario''. Lorsque j'ai ouvert la boîte ''Avoir une femelle Lucario'', l'autre boîte a immédiatement explosé, comme indiqué sur la lettre. Mes parents et mon frère en sont restés bouche-bée. Quand à moi, j'avais un énorme sourire bien sûr. Je ne pouvais plus me contenir et je l'ai ouverte en grand, tout excité à l'idée d'avoir enfin une femelle Lucario à mes côtés.


A l'intérieur de la boite se trouvait une pokéball et une autre lettre, que je m’empressai de lire à voix haute.


« Félicitations Paul, tu a su renoncer à un rêve qui te tenais à cœur afin de vivre heureux avec une magnifique femelle à tes côtés. Un tel dévouement amoureux est rare, surtout envers un pokémon. Je vous souhaites à tout les deux de vivre heureux jusqu'à la fin de vos jours. »


Je ne pouvais m'empêcher de pleurer en lisant ces mots. Mes parents et mon frère étaient fiers qu'un tel événement se produise chez eux. Ce n'est pas quelque chose qui arrive tout les jours.


Après avoir séché mes larmes de bonheur, j'ai pris la pokéball, j'ai appuyé sur le bouton central pour la faire grossir comme dans l'animé, et je l'ai jetée dans le vide en criant « Lucario ! Montre toi mon amie ! ». Une Lumière éblouissante jaillit de la pokéball en direction du sol, la lumière éblouissante avait la forme d'un Lucario, puis, lorsque la lumière s'éteignit, je vit une magnifique Lucario là où se trouvais la lumière.


Je n'en croyais pas mes yeux. Une femelle Lucario se trouvais là devant moi ! Je ne put m'empêcher de la prendre dans mes bras. Lucario fit de même. Je me mit a pleurer de nouveau. Ma famille nous regardaient en souriant et ne cessaient de murmurer, « Il y a un pokémon dans notre maison... Il y a un pokémon dans notre maison... ».


Après de longues minutes de câlin, je lui ai demandé, « Lucario, est-tu capable de communiquer par télépathie ? ». C'est la première question que je voulais lui poser, la plus importante car sans cela il serais impossible pour moi de la comprendre.
Lucario me regardai fixement, souriante, et j’entendis tout à coup une voix féminine résonner dans ma tête, « Appelle moi Lucie mon chéri. »
''Mon chéri'' ! Entendre ça m'a vraiment fait chaud au cœur. Et son nom est si adorable. Si seulement je savais qui m'a fait ce merveilleux cadeau, je ne le remercierai jamais assez.


Depuis ce jour, Lucie et moi ne cessions de nous câliner et de nous embrasser. Nous nous aimions tellement qu'elle me fit même perdre mon pucelage. Malheureusement, nous étions conscient que nous ne pouvions pas avoir de bébés à cause de notre différence de race. Les mois passèrent et je passais de moins en moins de temps sur l'ordinateur, et de plus en plus avec Lucie. Le monde entier savait à présent pour nous deux et les journalistes respectaient notre intimité de peur de se prendre une Aurasphère de Lucie. Un seul a essayé de nous photographier en cachette mais Lucie peut voir l'Aura de n'importe-qui, même derrière un mur. Le journaliste en question s'est pris une Aurasphère en pleine tête et est reparti sans demander son reste.


Je passais tellement de temps avec Lucie qu'il m'a fallu abandonner ma ligue. Je n'étais plus assez présent pour en être le chef. J'ai donc laissé la ligue entre les mains de quelqu'un en qui j'ai confiance et qui a toujours été là pour me soutenir. Aucun membre ne voulais voir partir leur fondateur mais ils savaient que je passait beaucoup trop de temps avec Lucie pour pouvoir rester. J'ai donc fait mes adieux à toutes les communautés auquel je faisais partie.


Le temps passait et Lucie et moi avions de plus en plus envie de fonder une famille. A un tel point qu'un jour, Lucie m'a fait une proposition que je ne suis pas prêt d'oublier.


  • Paul ? Puis-je te poser une question ?
  • Bien sûr Lucie, tout ce que tu veux.
  • Tu sais, j'ai vraiment envie qu'on ai une famille tout les deux, qu'on ai des petits Riolu.
  • Oui, moi aussi je rêve de fonder une belle famille. Je n'ai plus rien à faire en tant qu'humain. J'aimerais tellement être un Lucario mais c'est malheureusement impossible puisque la seconde boîte a été détruite.
  • Pas tout à fait impossible mon chéri.
  • Quoi ?! Qu'est-ce que tu veux dire ? Il y aurai un moyen ?
  • Oui... Seulement...
  • Seulement quoi ma chérie ?
  • Seulement... je n'ai jamais fait ça auparavant.
  • Quoi ?! Tu veux dire que... tu peux transformer un humain en Lucario ?!
  • En tout ce que je veux ! Rares sont les Lucario qui possèdent ce pouvoir. C'est encore plus rare que la capacité de communiquer par télépathie ! J'ai la chance de posséder ce pouvoir mais je ne l'ai encore jamais utilisé.
  • Encore plus rare que la télépathie ?! Ouah ! C'est incroyable !
  • J'imagine que tu a compris quelle question je voulais te poser Paul.
  • Oui Lucie.
  • Accepterai-tu que je te transforme en Lucario ?
  • C'est sans hésitation que j'accepte ma chérie.
  • Je savais que tu accepterai. Je l'ai lu dans ton Aura, tu rêve d'en être un depuis que tu est amoureux de moi.
  • Haha ! On ne peut rien te cacher !
  • Mais je dois te prévenir mon amour.
  • Me prévenir de quoi ?
  • La transformation risque d'être très douloureuse...
  • La plus grande des douleurs n'est rien comparé à l'amour que je te porte.
  • Oh Paul... c'est si mignon.
  • Je suis prêt à endurer n'importe quelle douleur ! Attend juste que j'aille enlever mes vêtements pour ne pas les déchirer pendant la transformation.
  • Oh oui, bien sûr. Mais garde quand même de quoi couvrir le...
  • Hihi, bien sûr Lucie. Au moins si ça se déchire il n'y aura que ça.





J'ai enlevé tout mes vêtement à l'exception de mon caleçon et j'ai été rejoindre Lucie qui m'attendais dans le salon. Mon frère est venu entre-temps pour filmer la transformation avec notre accord. Quand à nos parents, ils étaient en train de travailler. Mon frère commença à filmer.


Lucie, légèrement stressée, me demanda, « Alors Paul... Tu... tu est prêt ? ».


Je lui fit signe que tout était OK. Lucie posa alors sa patte droite sur mon torse, et ferma les yeux. Ses quatre détecteurs d'Aura derrière la tête se mirent à flotter sur les côtés et Lucie fut entourée d'une lueur bleue. Je fut ensuite entourée de la même lueur et sentit immédiatement une grande énergie traverser mon corps. Lucie retira sa patte de mon torse et ses détecteurs d'Aura cessèrent de flotter. Les lueurs bleue disparurent de Lucie mais étaient toujours présentent autour de moi. Après quelques secondes, la lueur finit par disparaître.


Je regardais instinctivement mes mains. Les doigts fusionnèrent pour n'en avoir plus que trois et l'avant de mes bras vira au noir tandis que le reste virai au bleu. Une grande douleur se faisait ressentir dans mes bras tandis que des pointes poussaient sur le dos des mains devenues des pattes. Ensuite, ce fut une troisième pointe qui poussa sur mon torse, toujours avec une grande douleur. La douleur s'arrêta une fois les pointes placées. Une fourrure Jaune recouvra l'ensemble de mon torse et mon dos.
Puis, ce fut au tour de mes cuisses de subir des changements. Une fourrure bleue très épaisse y poussa, déchirant complètement le caleçon que je portais. Mes parties intimes n'étais déjà plus visible à cause de l'épaisseur de la fourrure. Cette fourrure bleue épaisse faisait penser à un short. Après cela, ce sont les jambes qui ont changés. Comme pour les mains, les doigts de pied se fusionnèrent pour n'avoir plus que trois doigts. La totalité des jambes vira au noir et mes pieds devenus des pattes se mettaient lentement en position ''pointe des pieds'', ce qui me fit horriblement mal.
Mais les douleurs étaient loin d'êtres terminées. Une longue queue bleue poussa et sortie lentement de mes fesses, ce fut tellement douloureux que je me suis mis à hurler pendant sa longue poussée, « GRAAAAAAAAAAAH !!!!! ÇA FAIT MAAAAAL !!!! »


« Courage mon chéri ! C'est presque fini, il ne reste que la tête. », Lucie m'encourageai. Elle ne supporte pas quand j'ai la moindre douleur alors ce devait être dur pour elle de m'entendre hurler sans rien pouvoir faire.


Comme Lucie l'avais dit, il ne restais plus que la tête. Quatre de mes dents devinrent pointues. Mon nez s'allongea lentement pour former un museau, et là aussi la douleur se fit sentir, « gnnnnnnnhrgrnnnnlu..lu...LUCAAAAAAAAAAA !!!!! »
Le museau n'étais pas la seule chose a avoir changé. Je ne le savais pas encore mais mon langage avais également changé. Je ne parlais plus le langage humain, je parlais désormais pokémon.
Mes cheveux dégringolèrent comme si l'ont me rasait la tête, jusqu'à ne plus y avoir un seul cheveu sur la tête qui était en train de virer totalement au bleu. De nouvelles oreilles longues et pointues poussèrent sur le dessus de la tête tandis que les anciennes disparurent. Puis, ce fut au tour des quatre détecteurs d'Aura de pousser derrière la tête, deux derrière chaque oreille. Ils étaient de couleur noir. Une sorte de bande noire apparue sur mon visage, faisant penser à un masque. Pour finir, j’eus une d'autres grandes douleurs dans mes yeux qui me forcèrent à les fermer. Ce fut si douloureux que j'en serrais les dents en gémissant, « Lu...ca...rio...lu... ». Mes yeux étaient en train de grossir et de changer légèrement de forme, pendant quelques secondes qui me paraissaient durer plusieurs minutes. Puis, la douleur s'arrêta, je conservais les yeux clos pendant une dizaine de secondes avant de les ouvrir de nouveau lentement. Ils étaient devenus rouges.


Pendant un moment, j'ai cru que la transformation était achevée. Mais de nouvelles douleurs se firent ressentir dans tout mon corps. Lucie m'expliqua, « La transformation extérieure est finie, mais il reste l'intérieur à changer. Courage mon amour ! »
L'intérieur... Lucie parlais de mes organes. Les os, l'estomac, l'intestin, le foie. Absolument tout était en train de changer dans mon corps, avec une telle douleur que je me mis à hurler de nouveau « LUUUUUUUUUUUCAAAAAAAAAAAAARIOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!! ».
Je n'avais jamais ressenti de telles douleurs durant toute mon existence. Je ne parvenais plus à garder mon calme. La douleur était devenue beaucoup trop forte. Puis, petit à petit, j'ai commencé à sentir une forte énergie en moi. Plus cette énergie était forte, moins la douleur se faisait ressentir, jusqu'à ce qu'elle finisse par s'arrêter. Pour de bon cette fois.


« Cette fois c'est fini. Comment te sens-tu mon chéri ? Tout va bien ? », me demanda Lucie.
Je ne lui répondit pas tout de suite. Je fut encore sous le choc des horribles douleurs ressentie pendant toute la durée de la transformation. Mais j'étais heureux. Heureux d'être enfin un Lucario.


Je ressentais une puissante énergie en moi. L'Aura ! J'ai tout de suite deviné que c'était ça. L'Aura, cette puissante source d'énergie dont j'avais entendu parler pendant si longtemps. Je la ressentais enfin. Je ne saurais dire pourquoi, mais je savais d'instinct que j'étais également capable de communiquer par télépathie mais que, en revanche, il m'était impossible de transformer des humains en pokémon comme venait de le faire Lucie. Je savais tout cela d'instinct.


Je voulu donc immédiatement tester ce pouvoir télépathique pour répondre à Lucie qui commençai à s'inquiéter de mon silence.


  • Paul ! Paul je t'en prie répond moi ! Dit moi que tu va bien !
  • Je... vais bien.
  • Oh Paul ! Viens dans mes bras mon amour !
  • Merci... merci pour tout Lucie... Je t'aime énormément.
  • Alors ? Comment te sens-tu en tant que Lucario ?
  • C'est... C'EST GÉNIAL ! Toute cette puissance en moi... Je n'avais jamais rien ressenti de pareil ! C'est vraiment extraordinaire ! Et ce pouvoir télépathique est vraiment super !
  • Au faite Paul, je suppose que tu ne t'en est pas rendu compte mais tu a complètement perdu ton langage humain pendant ta transformation. La télépathie est désormais le seul moyen dont tu possède pour communiquer avec eux.
  • En effet, je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite. Je l'ai su par instinct après avoir obtenu mon pouvoir.
  • Oui, c'est comme ça que j'ai su pour mes pouvoirs, moi aussi. Ce pouvoir de transformation... c'était la première fois que je l'utilisais. Je suis heureuse de l'avoir réussi.
  • Tu a été merveilleuse ma chérie. Mais tu sais quoi ? Il y a une chose que j'ai toujours voulu essayer !
  • Hihi ! Je croix savoir ce que c'est.



Je m’éloignais légèrement et je commençais à concentrer mon Aura entre mes pattes. Une petite boule d'énergie finit par apparaître et devint de plus en plus grosse. Je venais de créer une Aurasphère ! Je la fit rapidement disparaître avant de causer des dégâts dans la maison. J'étais très heureux.


Ce n'était pas tout. Maintenant que nous étions tout les deux des Lucario, il nous était désormais possible de donner naissance à des bébés pokémon. Nous nous sommes empressés de faire l'amour le soir même. Quant à la vidéo de ma transformation, elle fut publiée sur Youtube par mon frère avec notre accord et devint la vidéo la plus regardée dans le domaine des Pokémons. Cette vidéo donna également du travail à Lucie. De plus en plus d'humains venaient nous voir pour qu'elle les transforme en pokémon. Le monde que nous connaissions ne fut plus jamais le même. Le monde des pokémon, qui n'existait pas autrefois, était devenu réalité. La seule exception était qu'il n'y avais aucune pokéball pour capturer les pokémons, qui étaient de plus en plus nombreux.


Les années passèrent et un beau matin, je découvrit Lucie en train de serrer un œuf de Pokémon contre elle. Nous ne pouvions pas être plus heureux. Nous allions enfin agrandir la famille avec un petit Riolu.


  • Et puis, environ deux mois plus tard, tu a fini par éclore. Et depuis, nous vivons heureux, tous ensembles.
  • Ouah ! C'était une très belle histoire ! Je peux voir la vidéo ? S'il te plaît papa !
  • Je te la montrerai une autre fois fiston, il est temps de dormir à présent.
  • Ooooh... Bon d'accord... Bonne nuit papa.
  • Bonne nuit mon petit Riolu.
  • Je t'aime papa.
  • Je t'aime aussi Riolu, fait de beaux rêves.





Je m'appelle Paul, j'ai 35 ans, je suis un Lucario capable de communiquer par télépathie avec les humains, je suis en couple avec une autre Lucario, j'ai un enfant Riolu, j'ai un frère humain, et surtout : je suis heureux.




FIN 

 

_________________
signé,

Paul le Lucario, Fondateur du forum et auteur de la fan-fiction "Pokéumans France"




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Juil - 19:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MrPierro35
Dresseur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 3
Localisation: Paris
Loisirs: Pokemon , Foot
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 20:05 (2014)    Sujet du message: Du rêve à la réalité Répondre en citant

Alors la Chapeaux bas !!!!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:28 (2017)    Sujet du message: Du rêve à la réalité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fanclub pokémon Index du Forum -> Pokémon -> Histoires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation