Fanclub pokémon Index du Forum




 Actualités : 
Pokéumans France : Chapitre 29 terminé et posté ! ici ou ici
Petit problème. Un hackeur a tout supprimé sur DeviantART. Le premier lien ne fonctionne donc plus et je vais devoir retravailler l'ensemble de la fanfic à cause de cela. Toutes mes excuses à ceux qui attendaient le final avec impatience.

15 chapitres sont actuellement à jour sur les 29 existants.

Voici le lien de la page officielle des Pokéumains

Page DeviantART officielle des Pokéumains

 

 
Pokédex de Hoenn

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fanclub pokémon Index du Forum -> Pokémon -> Les jeux vidéo -> Pokédex national
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paul le Lucario
Fondateur
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 954
Localisation: Haute-Normandie, France
Emploi: Pokémon sauvage
Loisirs: Lire votre Aura
Pokémon Préféré: Tous les autres Lucario
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien
Point(s): 85
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Dim 17 Nov - 21:40 (2013)    Sujet du message: Pokédex de Hoenn Répondre en citant

           
           
Hoenn              
           
           
N°252 : Arcko              
              
              
Ce petit pokémon arboricole est l'un des plus agiles existant dans le monde : malgré sa réputation de pokémon calme et réfléchi, il bondit d’arbres en arbres à une vitesse ahurissante de manière à ce qu’on ne l'aperçoive presque plus quand il saute. Ses pattes sont très particulières puisque sous les plantes de celles-ci se trouvent de minuscules lamelles adhésives qui lui permettent de marcher sur une surface totalement lisse tel qu’un plafond ou un mur. Sa queue peut mesurer l'humidité de l'air et ainsi prévoir tout changement météorologique et donc agir en conséquence pour réguler sa température interne.               
           
N°253 : Massko              
              
              
En évoluant, ce pokémon change assez radicalement d'aspect physique : il est maintenant bien plus grand et des feuilles sont apparues sur ses poignets, sur sa tête et sur sa queue. Les premières peuvent être rendues aussi coupantes et solides qu'une lame de métal lors de son attaque Lame-Feuille. De plus, ses pattes arrière sont parfaitement développées musculairement et lui donnent la capacité de sauter très haut.               
           
N°254 : Jungko              
              
              
Jungko est dénommé roi de la jungle : ses aptitudes à se camoufler, à chasser et à se déplacer à une très grande vitesse le rendent presque incapturable dans ce milieu. Les scientifiques pensent majoritairement que les fruits sur sont dos contiennent un engrais très concentré dont il se sert pour faire proliférer les jungles. Il peut donc être un élément très important dans l'écologie du futur. Sa queue lui sert à réguler sa température corporelle car en l’agitant à la manière d'un éventail, il fait redescendre cette température, comme après un combat acharné ou il se serait trop dépensé. Pour faire regrimper sa température, il se prélasse au soleil.               
           
N°255 : Poussifeu              
              
              
Ce minuscule pokémon oiseau est très affectif et déteste se sentir seul : à l'état sauvage, il reste toujours avec sa mère et ses frères et sœurs jusqu'à ce qu'il évolue et parte seul. Quand il a un dresseur, il essaye tout le temps de se faire câliner et que celui-ci s'occupe au maximum de lui. En général, il n'a pas trop de mal à se faire aimer car il est si mignon et si doux que tous les dresseurs craquent devant lui. Le duvet qui le recouvre est très doux et autrefois, les bourgeois se faisaient faire des oreillers avec les plumes qu'il perdait.               
           
N°256 : Galifeu              
              
              
Un changement spectaculaire intervient lors de l'évolution de Poussifeu en Galifeu : ce dernier est maintenant de type combat et utilise ses membres très musclés pour les combats. Il cherche toujours à se muscler pour devenir puissant, déclenchant souvent une évolution prématurée par besoin incessant de devenir plus fort. Pour ce faire, il court dans les champs et les montagnes où il vit durant toute une journée avant de se reposer pendant la même durée. Ses flammes sont maintenant très chaudes et les brûlures qu'elles infligent sont souvent mortelles pour les petits pokémon tels que Roucool et peuvent blesser gravement les dresseurs des Galifeu par accident.               
           
N°257 : Braségali              
              
              
Ses capacités physiques dépassent de loin celle d’un humain : il peut maintenant briser n’importe quelle matière et mettre au sol un Ronflex sans problèmes. A première vue, on dirait qu'il a perdu son type feu mais il n'en est rien : ses poignets peuvent laisser échapper des flammes extrêmement puissantes et dévastatrices. De plus, ce pokémon est très courageux et plus l'ennemi est coriace, plus ses flammes sont vives car il rassemble toutes ses forces en cas de besoin : c'est sa capacité Brasier. N'importe quel coup, que ce soit de ses poings ou de ses pattes est brûlant de toute manière car sa température interne est bien supérieure à la notre.               
           
N°258 : Gobou              
              
              
Gobou est le parfait exemple de pokémon amphibien. Dans l'eau, il respire avec les grosses branchies orange de ses joues, se comportant ainsi comme un poisson. Par contre, sur la terre ferme, il respire comme un être humain : il possède ainsi plusieurs systèmes de respiration. Son appendice sur sa tête est en réalité un radar extrêmement précis qui ressent les moindres ondes de l'eau, déterminant le sens du courant, sa température et également les agitations de l'air. Ce système de radar est actif même pendant son sommeil, le réveillant s'il sent le moindre danger.               
           
N°259 : Flobio              
              
              
L'élément préféré de ce pokémon est la boue : elle lui permet de vivre. On le trouve dans les marécages impropres, en compagnie des Crocrodil et des Coatox. Etrangement, il nage bien plus rapidement dans la boue épaisse et visqueuse que dans l'eau pure : ceci est dû à sa viscosité et au fait que la boue glisse donc sur son corps. Ainsi, il prend souvent l'avantage sur ses adversaires dans les marécages où il vit et en contrepartie, sur la terre ferme et sèche, il est assez pataud, même si il tient sur deux pattes avec un bon appui. D'ailleurs, sur un terrain boueux, il tient aisément debout contrairement à nombre de pokémon.               
           
N°260 : Laggron              
              
              
En évoluant, Laggron redevient quadrupède lui conférant ainsi une stabilité à toute épreuve. Il est extrêmement puissant comparé à ses sous-évolutions et peut déclencher des séismes aussi bien au sol que sous l’eau. Il peut détecter chaque tempête avec sa nageoire caudale en mesurant la force des vagues et les marées et protéger son nid avec un tas de rochers empilés en cas de besoin. Ses muscles sont si développés qu’il peut trainer des rochers sur de longues distances, il aide ainsi les bateaux perdus en mer en les ramenant sur la rive.               
           
N°261 : Medhyena              
              
              
Ce petit pokémon canin est très féroce : il essaye de mordre tout ce qu'il voit bouger, humains, pokémon, ou même des buissons qui bruissent avec la brise. Il est cependant très peureux et hérisse les poils de sa queue pour intimider son ennemi. Si ce dernier attaque, il rentre sa queue et s'enfuit. Il est également très tenace : il traque sa proie jusqu'à ce qu'elle se repose pour l'attaquer. Ses crocs sont disproportionnés par rapport à sa taille et lui permettent de déchiqueter la chair de ses proies. Il est cependant très affectueux une fois qu'il a un dresseur et sa douceur et sa loyauté sont souvent appréciées par les jeunes dresseurs.               
           
N°262 : Grahyena              
              
              
Ce pokémon possède désormais une carrure assez imposante pour être dangereux, en particulier contre les hommes qui essayent de la capturer par la force et la violence. Grahyena est le pokémon qui vit en meute par excellence et il se comportera jusqu’à la fin de sa vie comme si il appartenait à cette meute, c'est-à-dire qu’il reconnaît comme chef le plus rusé, le plus fort et le plus intelligent possible, qu’il soit pokémon ou humain. A l'état sauvage, il ne fait rien en solitaire : il chasse en groupe, il attaque ses ennemis avec ses semblables avec une coordination impressionnante et a une vie communautaire développée.               
           
N°263 : Zigzaton              
              
              
Zigzaton est un pokémon très étrange qui se déplace constamment en zigzag dans les hautes herbes des prairies continentales. Ce comportement est dû à sa curiosité extrême et à son odorat hors du commun qui perçoit la moindre odeur particulière. Ainsi, il n’est pas rare de voir les Zigzaton renifler le sol en suivant à la trace toute odeur qui les intéressent. Les poils hérissés du Zigzaton sont durs et il s’en sert pour marquer son territoire en se frottant contre les arbres. Ces poils ne sont cependant pas dangereux.               
           
N°264 : Lineon              
              
              
En évoluant, ce pokémon change de personnalité et d’aptitudes du tout au tout : avant, il n’arrivait pas à s’imposer lui-même de marcher ou de courir en ligne droite, désormais, le moindre virage est un calvaire pour lui. Ceci est problématique lorsqu’il doit attaquer un ennemi qui a le temps de s’écarter avant que Lineon le touche, ce qui fait que la précision de touche de ce pokémon est très faible. En contrepartie, ses griffes acérées lui permettent de blesser efficacement sa cible s’il l’atteint, ce qui est étrange pour un petit pokémon comme celui-ci, qui d’habitude est inoffensif.               
           
N°265 : Chenipotte              
              
              
Ce minuscule pokémon insecte sécrète une soie blanchâtre qui par un procédé chimique durcit considérablement au contact de l’air. On suppose que c’est l’oxygène qui réagit avec les molécules organiques la composant, ainsi, quand la température diminue, cette soie à plutôt tendance à coller qu’à durcir.               
           
N°266 : Armulys              
              
              
Il s’accroche entre deux branches d’arbre et scrute les alentours avec son œil rouge vif. On a longtemps cru qu’il ne se nourrissait pas mais il est prouvé aujourd’hui que la rosée se déposant sur la soie de son cocon est absorbé par les pores de ce dernier et le sustente le temps nécessaire. Il ne dépense presque pas d’énergie à part pour respirer et pour les réflexes vitaux.              
           
N°267 : Charmillon              
              
 
              
Charmillon est très beau à regarder de par sa grâce et sa volupté. On le voit le plus fréquemment au printemps, dans les champs de fleurs sous un soleil doux, les conditions idéales à son développement. Il est souvent confondu avec Papilusion car il possède le même mode de vie, les mêmes coutumes, comme la saison des amours ou les migrations.               
           
N°268 : Blindalys              
              
              
Contrairement à Armulys qui ne se cache pas durant l’évolution, Blindalys fuit toute attaque éventuelle et se réfugie dans des coins sombres, se recouvrant de feuilles. La soie que le Chenipotte sécrète sur lui-même pour former son cocon est rosée dans le cas d’un Blindalys, pour éviter d’être repérée immédiatement par une couleur blanche éclatante.               
           
N°269 : Papinox              
              
 
              
Papinox étant exclusivement nocturne, il sort de son sommeil quand le soleil se couche et on l’aperçoit se diriger vers les lueurs des villes environnantes, comme les réverbères et les fenêtres des maisons allumées. Dans les villes, ils se rassemblent en masse devant les sources lumineuses et causent des dégâts : ils sont en effet friands de feuilles d’arbres et grignotent celles des parcs et des avenues.             
           
N°270 : Nenupiot             
             
 
             
Nénupiot vit dans les étangs et les lacs car il n’a pas la force de nager dans les rivières ou les fleuves, il se ferait emporter. Il porte une grosse feuille sur sa tête qui est censée être fixée à son corps mais il arrive qu’elle tombe, rendant Nénupiot vulnérable et faible. Il sort parfois du lac où il se trouve pour fouiller les alentours au cas où il dénicherait des eaux plus pures, mais il ne peut pas rester hors de l’eau longtemps au risque de voir sa feuille jaunir et tomber.              
           
N°271 : Lombre             
             
 
             
En évoluant, Lombre devient humanoïde. La feuille sur sa tête est maintenant fixée pour de bon et ne peut plus tomber. La peau de Lombre est recouverte d’un voile visqueux, au même titre que plusieurs pokémon amphibies comme Maraiste ou Ptitard. Il fait des farces aux gens et surtout aux pêcheurs dont il saisit la ligne pour leur faire croire qu’il y a un énorme poisson au bout et la lâcher quand le pêcheur essaye de le remonter, le faisant souvent tomber à l’eau.              
           
           
A partir d'ici, les pokémons du pokédex auront la version raccourcie de leur description (la version longue étant inexistante a partir d'ici)             
           
N°272 : Ludicolo             
             
 
             
Ses muscles se tonifient au son d’une musique entraînante. Il ne peut pas s’empêcher de danser.             
           
N°273 : Grainipiot             
             
             
Il ressemble à un gland pendu à une branche. Il adore effrayer les autres Pokémon.             
           
N°274 : Pifeuil             
             
 
             
Le son de sa flûte d’herbe déstabilise l’auditeur. Il vit au plus profond des forêts.             
           
N°275 : Tangalice             
             
 
             
D’un coup de sa feuille éventail, il génère des bourrasques de 30 m/s capables de souffler une maison.             
           
N°276 : Nirondelle             
             
 
             
Ce Pokémon téméraire n’a pas peur d’affronter des ennemis puissants. Il vole en quête de climats chauds.             
           
N°277 : Hélédelle             
             
 
             
Il vole en cercle en quête d’une proie. Dès qu’il l’a repérée, il fond sur elle en un éclair.             
           
N°278 : Goélise             
             
 
             
Il utilise les courants ascendants pour planer en altitude. Son bec lui sert à transporter la nourriture.             
           
N°279 : Bekipan             
             
 
             
Ce messager du ciel transporte petits Pokémon et œufs dans son bec en toute sécurité.             
           
N°280 : Tarsal              
              
              
Quand ses cornes captent les ondes positives d’un Pokémon ou d’un humain, son corps se réchauffe.              
           
N°281 : Kirlia              
              
              
Quand il sent la joie de son Dresseur, il se met à danser, débordant d’énergie.              
           
N°282 : Gardevoir              
              
              
Prêt à tout pour protéger son Dresseur, il peut créer un mini trou noir par sa seule force mentale.              
           
N°283 : Arakdo              
              
 
              
Il semble patiner sur l’eau. Le parfum diffusé par le sommet de sa tête sert à attirer ses proies.              
           
N°284 : Maskadra              
              
 
              
Des motifs en forme d’yeux ornent ses antennes. Ses 4 ailes l’aident à voler dans toutes les directions.              
           
N°285 : Balignon              
              
              
Le sommet de sa tête libère des spores empoisonnées. Il est dangereux de les inhaler.              
           
N°286 : Chapignon              
              
 
              
Ses petits bras s’étendent quand il donne un coup de poing. Son talent égale celui d’un boxeur pro.              
           
N°287 : Parecool              
              
              
Il passe le plus clair de son temps affalé. Rien qu’à le voir, on a envie de bâiller.              
           
N°288 : Vigoroth              
              
              
Son cœur bat dix fois plus vite que la normale, c’est pourquoi il ne tient pas en place.              
           
N°289 : Monaflemit              
              
              
Le Pokémon le plus fainéant du monde. Il s’allonge pour économiser ses forces et contre-attaquer.           
           
N°290 : Ningale              
              
 
              
Il grandit sous terre et se repère grâce à ses antennes car ses yeux sont quasiment aveugles.              
           
N°291 : ninjask              
              
 
              
Il bouge si vite que l'œil a parfois du mal à le suivre. Ils se regroupent près de la sève des arbres.              
           
N°292 : Munja              
              
 
              
Une carapace d’insecte laissée à l’abandon. On dit qu’il vole l’âme de celui qui regarde à l’intérieur.              
           
N°293 : Chuchmur              
              
              
En temps normal, son cri est pareil à un murmure. Effrayé, il atteint le volume d’un avion à réaction.              
           
N°294 : Ramboum              
              
              
L’onde de choc provoquée par son cri peut renverser un camion. Il trépigne pour augmenter sa force.              
           
N°295 : Brouhabam              
              
              
Son hurlement s’entend à 10 km à la ronde. Ses orifices émettent toutes sortes de bruits.              
           
N°296 : Makuhita              
              
              
Il fortifie son corps en fonçant sur des arbres épais. Son nid est entouré d’arbres abattus.              
           
N°297 : Hariyama              
              
              
Il aime mesurer sa force à celle des plus grands Pokémon. Ses coups de paume peuvent projeter un camion.              
           
N°298 : Azurill              
              
              
Sa queue est plus rebondissante qu’une balle du même nom. C’est aussi une massue très puissante.              
           
N°299 : Tarinor              
              
              
Face au danger, il se protège en augmentant son magnétisme et en attirant tout objet métallique.         

           
N°300 : Skitty              
              
              
Il poursuit tout ce qui bouge. On le voit parfois courir en cercle, chassant sa propre queue.              
           
N°301 : Delcatty              
              
              
Les femmes Dresseurs raffolent de sa sublime fourrure. Il ne possède pas de nid.              
           
N°302 : Ténéfix              
              
 
              
A force de manger des gemmes, les yeux de ce Pokémon des grottes obscures sont devenus des joyaux.              
           
N°303 : Mysdibule              
              
              
Ses cornes forment une grande mâchoire attachée à sa tête. Elle peut broyer des barres de fer.              
           
N°304 : Galekid              
              
 
              
Il vit habituellement au cœur des montagnes. Affamé, il dévore parfois des rails et des voitures.              
           
N°305 : Galegon              
              
 
              
Il se nourrit du minerai de fer qu’il fore. Il défend son territoire en chargeant avec son corps d’acier.              
           
N°306 : Galeking              
              
 
              
Il creuse des galeries à travers la pierre avec ses cornes d’acier pour trouver le fer qu’il apprécie.              
           
N°307 : Méditikka              
              
 
              
Son entraînement d’ermite lui permet de léviter par le seul pouvoir de la méditation.              
           
N°308 : Charmina              
              
 
              
Le jeûne lui permet de concentrer son esprit au point de déceler l’aura de ses adversaires.           
N°309 : Dynavolt       
       
       
Il améliore ses réflexes en stimulant ses muscles grâce à l’électricité dans sa fourrure.       
     
N°310 : Elecsprint       
       
       
Il libère l’électricité par sa crinière. Il crée un nuage d’orage pour appeler la foudre.       
     
N°311 : Posipi       
       
       
Il absorbe l’énergie des poteaux électriques et encourage ses amis avec des pompons d’étincelles.       
     
N°312 : Négapi       
       
       
Il encourage ses amis. Son corps produit plus d’étincelles quand il est en mauvaise posture.       
     
N°313 : Muciole       
       
       
Il communique avec ses pairs en allumant son postérieur la nuit. Il adore le doux parfum de Lumivole.       
     
N°314 : Lumivole       
       
       
Il utilise son doux parfum pour aider Muciole à décrire des arabesques dans le ciel nocturne.       
     
N°315 : Rosélia       
       
       
Plus le Roselia est en bonne santé et plus son parfum est agréable et relaxant pour son entourage.       
     
N°316 : Gloupti       
       
       
Il est principalement composé d’un estomac dont les sucs digestifs dissolvent tout ce qu’il avale.       
     
N°317 : Avaltout       
       
       
Il avale tout en une bouchée. Ses follicules sécrètent des fluides toxiques qui endorment l’ennemi.       
     
N°318 : Carvanha       
       
       
Il attaque en banc quand on menace son territoire. Ses dents aiguisées peuvent couler un navire.       
     
N°319 : Sharpedo       
       
       
Ses crocs lacèrent des feuilles d’acier. Il nage à 120 km/h. On l’appelle “tyran des mers”.       
     
N°320 : Wailmer       
       
       
Par beau temps, il se pose sur les plages pour jouer et rebondir. Il expulse de l’eau par son évent.       
     
N°321 : Wailord       
       
       
Le plus grand des Pokémon. Il peut plonger à une profondeur de 3 000 m en retenant son souffle.       
     
N°322 : Chamallot       
       
       
Son dos bossu renferme une lave bouillonnante. Elle refroidit par temps de pluie, ce qui le ralentit.       
     
N°323 : Camérupt       
       
       
Il porte des volcans sur son dos. Quand le magma remonte, il frissonne et entre en éruption.       
     
N°324 : Chartor       
       
       
Il tire son énergie du charbon qu’il brûle dans sa carapace et crache de la suie noire en cas de danger.       
     
N°325 : Spoink       
       
       
Il utilise sa queue comme un ressort et bondit partout. Chaque nouveau choc fait battre son cœur.       
     
N°326 : Groret       
       
       
Les perles noires amplifient ses pouvoirs psy. Sa danse étrange lui permet de contrôler ses ennemis.       
     
N°327 : Spinda       
       
       
Les motifs sur leur fourrure sont propres à chaque Spinda. Son pas chancelant le rend difficile à viser.       
     
         
N°328 : Kraknoix       
       
       
Il creuse un trou conique dans le sable du désert et se terre en attendant qu’une proie trébuche.       
     
N°329 : Vibraninf       
       
 
       
Ses violents battements d’ailes génèrent des vagues d’ultrasons qui donnent mal au crâne.       
     
N°330 : Libégon       
       
 
       
Son puissant battement d’ailes provoque des tempêtes de sable. On l’appelle “esprit du désert”.       
     
N°331 : Cacnéa       
       
       
En stockant l’eau dans son corps, cet habitant du désert peut survivre 30 jours sans boire.       
     
N°332 : Cacturne       
       
 
       
Il sort la nuit pour chasser. Il traque les proies épuisées après une journée dans le désert.       
     
N°333 : Tylton       
       
 
       
Il ne se sent à l’aise que dans un milieu propre et repousse la poussière avec ses ailes.       
     
N°334 : Altaria       
       
 
       
Il aime enlacer ses amis dans ses ailes cotonneuses et ronronner.       
     
N°335 : Mangriff       
       
       
C’est le rival de Séviper depuis des générations. Ses griffes aiguisées sont son meilleur atout.       
     
N°336 : Séviper       
       
       
Le rival historique de Mangriff. Il affûte la lame de sa queue sur les rochers avant le combat.       
     
N°337 : Séléroc       
       
 
       
On suppose qu’il est lié au cycle lunaire, car il ne sort que les soirs de pleine lune.       
     
N°338 : Solaroc       
       
 
       
Le bruit court que cette nouvelle espèce vient du soleil. Il produit de la lumière en tournoyant.       
     
          
N°339 : Barloche       
       
 
       
Son corps glissant est difficile à attraper. On dit qu’il a été créé dans de la boue solidifiée.       
     
N°340 : Barbicha       
       
 
       
Il défend férocement son territoire en déclenchant des secousses terribles.       
     
N°341 : Ecrapince       
       
       
Sa nature robuste lui permet de vivre sur n’importe quel terrain. Ses pinces ne lâchent jamais prise.       
     
N°342 : Colhomard       
       
 
       
C’est un voyou qui utilise ses pinces pour chasser les autres Pokémon hors de sa mare.       
     
N°343 : Balbuto       
       
 
       
Il se déplace en tournoyant sur son pied. Ce Pokémon rare fut découvert dans de vieilles ruines.       
     
N°344 : Kaorine       
       
 
       
Une ancienne figurine d’argile qui s’est animée suite à son exposition à un rayon de lumière étrange.       
     
N°345 : Lilia       
       
 
       
Il vivait au fond de la mer il y a 100 millions d’années. La science a permis de le ressusciter.       
     
N°346 : Vacilys       
       
 
       
Vit dans les hauts-fonds des mers chaudes. Il déterre sa proie du sable quand la marée se retire.       
     
N°347 : Anorith       
       
 
       
Un ancêtre Pokémon réanimé à partir d’un fossile. Il vivait en mer et chassait avec ses pinces.       
     
N°348 : Armaldo       
       
 
       
Il a gagné la côte après son évolution. Une armure robuste recouvre son corps.       
     
N°349 : Barpau        
        
        
Ce Pokémon a peut-être un physique disgracieux, mais il est robuste et peut survivre dans très peu d’eau.        
     
N°350 : Milobellus        
        
        
Le pokémon le plus beau du monde. Ses splendides écailles aux couleurs de l’arc-en-ciel changent de teinte selon l’angle de vue.        
     
N°351 : Morphéo        
        
        
Son aspect change avec la météo. On a récemment découvert que ses molécules étaient pareilles à l’eau.        
     
N°352 : Kecleon        
        
        
Il change de couleur à volonté, mais le motif en zigzag qui orne son ventre reste le même.        
     
N°353 : Polichombr      
      
      
Il aime le goût de la vengeance. Ils vivent en rangs sous les gouttières des gens vindicatifs.      
     
N°354 : Branette      
      
      
Une poupée mue par la tristesse qui la ronge depuis qu’on l’a délaissée. Elle recherche son propriétaire.      
     
N°355 : Skelenox      
      
      
Les cris des enfants l’amusent. Il effraie les moins sages d’entre eux en traversant les murs.      
     
N°356 : Teraclope      
      
      
Il cherche des feux follets pour les avaler. Ce qui se passe alors dans son corps est un mystère.      
     
N°357 : Tropius      
      
 
      
A force de toujours manger le même fruit succulent, il en pousse à la base de son cou.      
     
N°358 : Eoko      
      
      
Ses cris se répercutent dans son corps creux avant d’exploser en notes mélodieuses et saisissantes.      
     
N°359 : Absol      
      
      
La capacité de sa corne à sentir les catastrophes ayant trop attiré l’attention sur lui, il vit reclus. Si vous en voyez un, c'est qu'une catastrophe va se produire.      
     
N°360 : Okeoke      
      
      
Il se muscle en bousculant ses semblables lors de mêlées. Il raffole des fruits sucrés. 

N°361 : Stalgamin  
  
  
On dit que des groupes entiers de Stalgamin vivent en harmonie sous des feuilles gigantesques.  
 
N°362 : Oniglali  
  
  
Il empêche ses proies de prendre la fuite en gelant instantanément l’humidité de l’air.  
 
N°363 : Obalie  
  
 
  
Il gagne la côte en roulant sur les blocs de glace car sa morphologie n’est pas adaptée à la nage.  
 
N°364 : Phogleur  
  
 
  
Il fait souvent tourner des objets sur son museau pour connaître leur odeur et leur texture.  
 
N°365 : Kaimorse  
  
 
  
Il brise la glace avec ses grosses défenses. Sa graisse le protège du froid, mais aussi des attaques.  
 
N°366 : Coquiperl  
  
  
Il ne produit qu’une perle durant son existence. On raconte qu’elle amplifie les pouvoirs psychiques.  
 
N°367 : Serpang  
  
  
Il vit loin sous la mer. Il appâte les proies crédules avec sa queue qui rappelle un petit poisson.  
 
N°368 : Rosabyss  
  
  
Au printemps, son corps rose se fait plus vif sans que l’on sache pourquoi. Il vit au fond de la mer. 

N°369 : Relicanth   
   
 
   
Un Pokémon rare aperçu lors d’une exploration sous-marine. Il n’a pas évolué depuis 100 millions d’années.   
  
N°370 : Lovdisc   
   
   
Un habitant des mers chaudes. On dit que le couple qui tombe sur ce Pokémon connaîtra l’amour éternel.   
  
N°371 : Draby   
   
   
Il rêve de pouvoir voler un jour. Pour l’heure, il s’entraîne en sautant du haut des falaises.   
  
N°372 : Drackhaus   
   
   
Ses cellules ont commencé à changer dans sa robuste coquille. Il la perd en évoluant.   
  
N°373 : Drattak   
   
 
   
A force de rêver de pouvoir voler, sa structure cellulaire a évolué et il s’est vu pousser des ailes.   
  
N°374 : Terhal   
   
 
   
Il dialogue avec les siens par impulsions magnétiques. En bande, ils se déplacent à l’unisson.   
  
N°375 : Métang   
   
 
   
Il est formé de deux Terhal soudés. Son corps de fer résiste à un choc avec un avion à réaction.   
  
N°376 : Métalosse   
   
 
   
Il est né de la fusion de plusieurs Métang. Ses quatre cerveaux en font l’égal d’un superordinateur.  


A partir d'ici, la description officielle des pokémons est de retour.

N°377 : Regirock


Il représente un grand mystère pour les scientifiques, car il ne semble posséder ni cerveau, ni coeur. Son corps est composé de roches provenant des quatre coins du globe. S'il est abîmé au cours d'un combat, Regirock peut le réparer en prenant des pierres qu'il a sous la main.

N°378 : Regice


Son corps est fait de glaces datant de la dernière période glacière, ce qui tend à prouver qu'il est né à cette époque. La température de l'air à proximité immédiate de son corps peut descendre jusqu'à -200°C.
Il fut découvert dans un glacier, où il reposait depuis des milliers d'années.
Le magma ne parvient même pas à faire fondre son corps.

N°379 : Registeel


Son corps a été soumis à la pression souterraine des dizaines de milliers d'années durant. Par conséquent, il est plus dur que n'importe quel alliage, et certains le qualifient d' "invulnérable".
Les dernières études montrent que son corps serait creux.

N°380 : Latias


Un des rares Pokémon légendaires à avoir un sexe, et c'est une femelle. Elle est très timide et ne rentre quasiment jamais en contact avec les hommes et les Pokémon. Son corps est recouvert d'un duvet qui reflète la lumière de telle manière qu'elle peut se rendre invisible au besoin.
Elle est capable néanmoins de communiquer par télépathie.

N°381 : Latios


Un des rares Pokémon légendaires à avoir un sexe, et c'est un mâle. Il est extrêmement intelligent, et n'aime pas se battre. Comme Latias, il n'aime pas le contact mais peut communiquer par télépathie.
En repliant ses ailes, il est capable de voler plus vite qu'un avion à réaction.

N°382 : Kyogre


À une époque lointaine, il aurait créé les océans avec des nuages de pluies diluviennes. Il se serait battu pendant des années contre Groudon pour pouvoir étendre les mers, puis ce titan serait parti se reposer au fond d'un océan pour l'éternité.

N°383 : Groudon


À une époque lointaine, il aurait créé les continents en faisant jaillir le magma grondant de la terre. Il se serait battu pendant des années contre Kyogre pour pouvoir étendre les continents, mais à la fin de ce combat cataclysmique il serait parti s'endormir dans le magma souterrain.

N°384 : Rayquaza


On raconte qu'il a mis fin au combat titanesque de Groudon et Kyogre. Vivant depuis des millions d'années dans la couche d'ozone sans jamais descendre sur terre et demeurant invisible depuis le sol, son existence était controversée jusqu'à une récente apparition. Il est le maître du ciel, et protège la planète de toute agression extérieure.

N°385 : Jirachi


Il serait toujours dans un profond sommeil, hors d'atteinte de quiconque. Mais tous les mille ans, il se réveillerait pendant 7 jours et exaucerait tous les voeux qu'on lui demanderait.

N°386 : Deoxys


Il serait né d'une mutation de l'ADN d'un virus extraterrestre arrivé sur Terre dans une météorite. Il peut changer de forme à volonté, en fonction de la situation à laquelle il fait face. Son cerveau pourrait être l'organe cristallin qu'il a dans le ventre.
Sa présence n'est pas forcément du goût de Rayquaza, qui y voit une menace potentielle.





 

_________________
signé,

Paul le Lucario, Fondateur du forum et auteur de la fan-fiction "Pokéumans France"




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Nov - 21:40 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fanclub pokémon Index du Forum -> Pokémon -> Les jeux vidéo -> Pokédex national Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation